Quel avenir pour les salles de loto bingo à l’ancienne au Québec ?

Avec la montée en puissance du bingo sur internet, les opérateurs aux Québec se demandent si les salles de loto bingo et de loto quine physiques ont encore un quelconque avenir.

Les joueurs québécois désertent les salles de loto bingo


lotobingo quebecLes salles de loto bingo québécoises où les amateurs ont joué à l’ancienne ont perdu une bonne partie de leur clientèle. Dans la ville de Mauricie-Centre-du-Québec-Estrie, SBQ – Société des bingos du Québec fait état d’une baisse de fréquentation de 12 % dans les salles de jeu en l’espace de deux années ; cette chute s’élève à 34 % dans les Îles-de-la-Madeleine.

Le loto bingo en salle est en perte de vitesse et cela se ressent dans les résultats comptables des promoteurs qui gèrent ces infrastructures. En effet, entre 2009 et 2010, ces entreprises ont enregistré dans leur ensemble des recettes s’élevant à 207 millions de dollars contre 152 millions de dollars l’année d’après, soit une diminution de 30 % en douze mois. D’après Gaston Leroux, un responsable auprès du Secrétariat du bingo du Québec (SBQ), le marché du bingo a vu son chiffre d’affaires progresser de 10 % en 2011, mais les opérateurs ne peuvent pas parler de reprise.

Les salles de bingo au Canada


Les structures qui gèrent les salles de bingo au Canada sont conscientes qu’elles doivent trouver une solution pour redonner un nouveau souffle au bingo traditionnel. Gaston Leroux assure que tout devrait se jouer cette année sinon les salles de jeu risquent de fermer. Ce responsable indique que le premier chantier consiste relever le taux de fréquentation en renouvelant la clientèle. SBQ cherchera à inciter les jeunes à s’intéresser au bingo.

Pour parvenir à cet objectif, les sociétés de bingo doivent apporter un petit coup de jeune à leurs salles de jeu. Les mobiliers devront être modernisés tandis que les équipements seront remis à jour. Les promoteurs, ceux qui en ont les moyens, investiront dans des matériels électroniques performants. Par ailleurs, les horaires des salles de loto bingo devront être plus flexibles afin de s’adapter aux habitudes de vie des clients cibles.

Un constat différent en France

En France l’état du loto en salle est différent. La clientèle de ces anciennes salles de loto bingo, loto quine ou l’appellation qui vous conviendra le plus, est principalement familiale et/ou plus âgé. Des joueurs qui ne vont pas jouer sur internet car la salle physique leur convient parfaitement. A noter en outre que l’offre de bingo sur internet est également bien plus favorisé au Canada qu’en France ce qui permet aux joueurs canadiens d’avoir une alternative intéressante pour jouer à leur jeu de hasard préféré ! Ce qui est moins le cas en France.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *